Rwanda. Le retour des sans patrie

20070812-20070812-campsfemme.OK - Copie (2)
20070812-20070812-camps-stat-NB copie (2)
20070812-20070812-camps-gamins-valises-contrasté copie (2)
20070724-bébé - Copie
20070812-20070812-camps-ensemble2
20070811-20070811-camps-gamin-NB - Copie
20070812-20070812-camps-eau copie
20070812-camps-attente - Copie
20070812-20070812-camps-réserveNB - Copie (2)
20070812-20070812-camps-réserve3 copie (2)
20070812-20070812-camps-balanceNB - Copie
20070812-20070812-visage (2)

Chassés. Traqués. Renvoyés.
Depuis 2006, les « Rwandais » de Tanzanie sont expulsés de leur pays d’accueil. Leurs maisons sont brûlées, leur bétail est volé… Dans le meilleur des cas.
Car les milices envoyées par le gouvernement de Dodoma ne reculent devant rien.

Eux reculent. Et fuient. Arrivés en Tanzanie par vagues successives, depuis l’époque coloniale jusqu’au génocide de 1994, ils rentrent dans un pays dont certains n’ont même jamais vu le sol. Un tiers de ces réfugiés ne parlent pas le kinyarwanda.
Qu’importe.
Ils doivent néanmoins retourner « là-bas », dans un chez eux qui ne leur appartient pas.
Ils sont accueillis à la frontière, dans un camp de transit tenu par la Croix Rouge.

Les photos ne sont pas libres de droit. Si certaines vous intéressent, n’hésitez pas à me contacter. Merci.